Vois le sort qui m’amène au pays du déni / See the fate that brings me to land of denial

Vois le sort qui m’amène au pays du déni

(Poème écrit sous la forme de Sonnet Occitan, traduit en anglais ci-dessous ou ici)

20 mai 2016

karol bak linartexpression fr 3
Courtesy Karol Bak linartexpression.fr

 

Me vois-tu là œuvrer préparer le départ

Eriger mes flambeaux en vue d’un long voyage

Tu peux lors admirer le summum de mon art

De tanner oripeaux en un immense voilage

 

Le départ va sonner trois petits tours et un quart

Vois préparer les eaux insondable barrage

Miroir pour se mirer traversée de l’écart

Estampillés les sceaux de mon royal plumage

 

Je perce les flancs serrés d’un rideau de combats

Tréteaux blafards d’une scène où l’on vit l’ennemi

Coups en corps par milliers inlassables soldats

 

Vois le sort qui m’amène au pays du déni

Qui me fait retourner au ciel de mes abats

Où j’enfante Roi mécène Dieu des deux mondes béni

 

Lecture du poème:

karolbak pinterest com 34
Courtesy Karol Bak on pinterest.com

Je m’en vais – Miossec

Brest – Miossec

La Grande Marée – Miossec

 

 

See the fate that brings me to land of denial

(translation of a Sonnet written in french in Occitan Sonnet format. See original above or here)

20 May 2016

karol bak blue pinterest com
Courtesy Karol Bak on pinterest.com

 

Do you see me at work preparing departure

Erecting my torches for a very long trip

You can now admire the pinnacle of art

In tanning all the rags into an immense sail

 

The departure will ring three small rounds and quarter

See prepare the waters in unfathomable wall

Mirror to see oneself, the crossing of the gap

Well stamped are now my seals of royal heritage

 

I pierce through the tight flanks of curtain of combat

Pale trestles of a scene where we live enemy

Shots in body thousands from the tireless soldiers

 

See the fate that brings me to land of denial

That makes me return to heaven of my innards

I give forth King patron God of both worlds blessed

 

Reading of the poem: 

karol bak blue pinterest com 2
Courtesy Karol Bak on pinterest.com

Death is the road to awe – Clint Mansell

Xibalba – Clint Mansell

Stay with me – Clint Mansell

Il viendra le jour

Il viendra le jour

30 août 2015

vomir lightworkers org
Courtesy lightworkers.org

.

Un lointain appel

De noirs échos d’outre-tombe

Me rapporte ton sang

.

Servi en boudin

De nos futurs trépassés

Oh qu’il me fut blet

.

Ce plat indigeste

Me revient las en mémoire

De tréfonds occis

.

Je l’avais honni

Goûté en apesanteur

A la dérobée

.

Lourd et écœurant

Aigre-amer d’un passé mort

Nouveau haut le cœur

.

Vomir tes abats

Libérer mon estomac

Digérer de l’autre

.

vomir universoshanti com
Courtesy universoshanti.com

.

J’arracherais ma peau

Si ton odeur y flottait

Nouvel étendard

.

Je clamerai haut

L’étiolement de mes soupirs

En vain persifflés

.

Vivre et puis mourir

D’une nature à me férir

Faite en moi relent

.

Une vie éteinte

J’en ai recueilli la cendre

Un nouveau linceul

.

Mourir et puis vivre

Fallait-il employer si

Pour tout dépecer ?

.

Il viendra le jour

Où un beau vide lumineux

Me curera ventre

.

vomir yoga4ayear wordpress com
Courtesy Rassouli from yoga4ayear.wordpress.com