Paris Versailles

19 novembre 2010

♦  ♣   ♦

Paris, fallait-il vraiment que j’y aille ?

Ce voyage ne me dit rien qui vaille

Un vol pour combler béante faille

Tandis qu’incertitudes m’assaillent

 ♦  ♣   ♦

Ce voyage ne me dit rien qui vaille

Tourment de cœur porcelaine émail

Tandis qu’incertitudes m’assaillent

Je frissonne me couvre de chandails

♦  ♣   ♦

Tourment de cœur porcelaine émail

Fissure brèche en immaculés détails

Je frissonne me couvre de chandails

Mon cœur s’emballe et l’esprit raille

♦  ♣   ♦

Fissure brèche en immaculés détails

Contour brisé, fallait-il qu’ainsi il saille?

Mon cœur s’emballe et l’esprit raille

Qui gagne ? Ils tirent à courte paille

♦  ♣   ♦

Contour brisé, fallait-il qu’ainsi il saille?

L’esprit s’écoeure que le cœur trésaille

Qui gagne ? Ils tirent à courte paille

Porte d’Orléans, château de Versailles

♦  ♣   ♦

L’esprit s’écoeure que le cœur trésaille

Voici venu le temps des retrouvailles

Porte d’Orléans, château de Versailles

Je prêche Paris à mes nouées entrailles

♦  ♣   ♦

Lecture de mon poème sur youtube

♦  ♣   ♦

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s