J’esquisse les délices d’un futur qui germe

J’esquisse les délices d’un futur qui germe

(Translation into English here or here)

18 March 2016

sketch strangeline net
Courtesy srangeline.net

 

Ecoutez dans mon Cœur souffler le vent

Il en appelle aux lys aux oiseaux des plaines

Du cri de feuilles mortes qu’on ramasse souvent

Au pied de chansons d’amour, vieilles rengaines

 

Temps des souvenirs, à l’ombre de l’auvent

J’ai enterré vive mémoire de mes peines

Dans les prés vert-de-gris ternes du couvent

Où les saintes eaux des puits ouvraient mes veines

 

Il coulait rouge gorge d’un tableau mystique

Dans les ruines d’ancienne Rome où gisent les thermes

Filet mince émanant de source Magique

 

Pointe du Nord vaine étoile, son cœur se ferme

Puisant dans tréfonds d’un élan mythique

J’esquisse les délices d’un futur qui germe

 

Lecture du poème: 

sketch vietgle com
Courtesy vietgle.com

Le vent nous portera – Noir désir

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s