Entama

Entama

13 mars 2011

 

Par la fantasque épée vas de ton angle crèmes me sèves

Mon tigre pensant mélodies que fleur saura temps aboli vendangé

Amant sois à ma fronde osée, rimes études enherbent

Fiels de furieux où tantes t’ont maux arrimés

 

Tu m’entamas un creux cordes paillon

Qu’envieux m’y lorgnent sont envers

Nieront jeu des morveux

Ton ailé nia course

 

Mes bras nient, lèvres butinent mers isobares

Des mots devins créent as de mon rang

Suie institue je me vis en arborant tatouage

Froideurs me tua tête qui m’entonnais

 

One thought on “Entama

  1. Décalcomaxi de

    Amante (Max Kesteloot) – 11 mars 2011

    Par quel fantasme ta sève sangle de canopée mes rêves
    Flore de saveur anoblie au printemps de mon sang qui t’est mélangé
    Soie de tons aimantés, armée au front de mes herbes
    Où tes yeux m’auront lu tant de fiefs à rimer

    Amante tu m’accordes un preux sillon
    Vin glorieux qu’entonnent mes vers
    Mordre ton sein je veux
    Aliénation source

    Mie ! tes sons en butin « lyrent »mes vers barbares
    Des mots ravins en décret de mon sang
    Ainsi je me tatoue en attribue sur ton visage
    Et tu m’as retenu toi qui me fredonnais

    Like

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s