Prétendre à l’insondable en échange d’un vernis

Prétendre à l’insondable en échange d’un vernis

(Poème écrit sous forme de sonnet Occitan en Alexandrin, traduit en anglais ici)

23 mai 2016

karol bak pinterest com 28
Courtesy Karol Bak on pinterest.com

 

Le cœur habite souvent en lieux à découvrir

Moiteur pale et silence sont ses lieux favoris

Entre moulins à vents et combats pour s’ouvrir

Irréelles recouvrances pour cœurs amers aigris

 

Je scande un vœu plaisant qui mon cœur fait sourire

Que fin d’ambivalence se retrouve aguerrie

Hélas chemin faisant elle ne semble que rire

Las en guise de balance m’offre espoir amoindri

 

Il n’est de cœur capable d’offrir lieu infini

Des royaumes étoilés pour un brin de terre dure

Un goût impérissable pour un zeste de déni

 

Nous voici donc hélés par celui qui s’assure

Prétendre à l’insondable en échange d’un vernis

Raisonnable morcelé en lieux de démesure

 

Lecture du poème: 

Qui nous aime – Miossec

 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s