Souffrir y est marin

26 février 2011

Souffrir y est marin

 

Le temps d’une belle qui captive

D’un regard splendeur aventure

Transformée de quête d’un azur

Jouait d’en ta main nue et lascive

◊ 

Le temps d’un bateau à la dérive

Qui d’embrouille amis trop épure

Pour que rien que le cœur ne dure

Honni soit qui mal aimant l’écrive

◊ 

Marin n’as-tu vécu le temps beau

Pourquoi pleures-tu là le tombeau

Vol nuptial coupé dans plein essor

D’enfant de Neptune peint chagrin

Grande prenant pas sur petite mort

Cœur changeant y est souffrir marin

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s