Spleen s’est absenté dans île aux oiseaux

Spleen s’est absenté dans île aux oiseaux

12 janvier 2016

spleen beautifulvista com

 

J’ai en mon cœur bleu un brin d’océan

Une vague de tumultes des oiseaux en cage

Des mémoires occultes qui effacent les pages

Voyez comme il pleut sur mes joues et flancs

 

Sombre et silencieux mon cœur dans ces rangs

Par l’esprit exulte bois d’autres cépages

Ame se catapulte au gré de l’orage

L’osé le scabreux feutrés vieux élans

 

J’ai le cœur si vieux des siècles ont passé

La mer s’est teintée des outre tombeaux

Les ans langoureux d’éclats effacés

 

Des bras éreintés étreignent les maux

Ebats amoureux de désirs lassés

Spleen s’est absenté dans île aux oiseaux

 

spleen moshlab com
Courtesy moshlab.com

La mémoire et la mer – Léo Ferré

La solitude – Léo Ferré

Les amants tristes – Léo Ferré

Avec le temps – Léo Ferré

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s