Les intentions palustres posent un tréteau si las

Les intentions palustres posent un tréteau si las

(Poème écrit sous forme de sonnet Italien, Petrarch, en Alexandrin traduit en anglais ici)

6-7 octobre 2016

intentions-pinterest-com-3
Courtesy pinterest.com

 

L’entends-tu qui virevolte le temps de nos amours

La danse des cerises moites en tiédeur des étés

Les reflets qui miroitent dans tes yeux hébétés

Le silence de révolte points de croix en ajours

 

Le dédain qu’on récolte au royaume des atours

Où les yeux ne convoitent qu’apparence apprêtée

Champ de vision étroite fleur de chair appétée

Médisance désinvolte le déclin des toujours

 

Me verras-tu venir en un temps composé

Des océans illustres de blancheur des lilas

Verra-t-on avenir à nos pieds déposé

 

Les amarrages lacustres pour enseigne qui lit là

Clair de lune revenir dans un corps reposé

Les intentions palustres posent un tréteau si las

 

Lecture du poème: 

intentions-buzzerg-com
Courtesy buzzerg.com

 

Cyclo – Zazie

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s