Les sentiers d’or ouverts ramènent Reine de faucille

Les sentiers d’or ouverts ramènent Reine de faucille

(Poem translated into a sonnet in English. See here)

16 April 2016

sentiers magic4walls com 2
Courtesy magic4walls.com

 

La voix qui m’animait s’exprime en lèvres lasses

Perséphone entendue émerge en mon printemps

La terre qui l’abritait de blancheur lors s’efface

Perce-neige étendue fut vivante en son temps

 

La houle qui secouait calme blanc laisse des traces

Les ferveurs prétendues ne durent jamais longtemps

L’absent qu’on désirait de la mémoire trépasse

Les attentes trop tendues rembobinent contretemps

 

Chacun mange à son plat bannis les métissages

Fort picassent les piverts les pies cherchent ce qui brille

Nous jouerons encore là comme des enfants sauvages

 

Au milieu des prés verts où les jonquilles scintillent

Le cœur hors répit las se fera nouvel âge

Les sentiers d’or ouverts ramènent Reine de faucille

 

Lecture du poème: 

sentiers magic4walls com
Courtesy magic4walls.com

Ce qu’on voit allée Rimbaud – Pascal Obispo feat. Calogero

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s