Bis repetita placent

15 février 2011

Bis repetita placent

◊ 

Trois coups pour t’annoncer, frappe-les sur mon cœur

Rideaux se lèveraient, sur cette pièce d’ailleurs

Retentis embrumé, pour vestige de bonheur

On fauche bien le blé, fera peler sûr mon cœur

◊ 

Un coup pour oublier, tristes sires de malheur

Marche lente en tes vergers, renouvelle les fleurs

Senteurs de citronniers, purifieront odeurs

Des hommes eus dans le nez, tristes cires de mâles heurts

◊ 

Un coup pour espérer, espoir annonciateur

Coup d’œil à travers fées, de magie chandeleur

Un monde de rêve parfait, de bel amour splendeur

Un univers surfait, est-ce poire ânon scie hâte heure ?

◊ 

Un coup pour rappeler, hélas de beaux parleurs

De mémoire fêlée, souvenirs usurpateurs

Savoir anticiper, les élans ravageurs

Trois coups en béante plaie, elle lasse de bots parle leurre

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s