Filtre grain de l’ivraie belle âme forte prolonger

Filtre grain de l’ivraie belle âme forte prolonger

(Poème écrit en Alexandrin sous forme de sonnet Shakespearien. Voir traduction ici)

23 février 2017

trail paperaquarium com shana-carrara-photography-beautiful-brunette-girl-laying-seashell-on-ear
Courtesy Shana Carrara on paperaquarium.com

Un beau soleil glacial régnant sur la plaine

Le chant doux des oiseaux bénissant mes émois

La fin d’une ère martiale où douleur est souveraine

Fruit de mes oripeaux à appendre dans les bois

 

Je cherchais impartiale un monde qu’ils balancèrent

Les hordes des nuits noires et les torches blanches des jours

Stabilité égale entre ombre et lumière

Je vis monde balançoire qui signe mes alentours

 

Le sens des univers prend le sens des poussières

Lors de ces analyses plongeant en soi interne

De levant en devers suivant cours des rivières

Parfois deltas s’enlisent en absence de lanterne

 

Survie n’est pas vie vraie l’instinct est à changer

Filtre grain de l’ivraie belle âme forte prolonger

 

Lecture du poème: 

Claude Debussy : Clair de Lune, for Piano (Suite Bergamasque No. 3), L. 75/3

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s