Vois le sort qui m’amène au pays du déni

Vois le sort qui m’amène au pays du déni

(Poème écrit sous la forme de Sonnet Occitan, traduit en anglais  ici)

20 mai 2016

karol bak linartexpression fr 3
Courtesy Karol Bak linartexpression.fr

 

Me vois-tu là œuvrer préparer le départ

Eriger mes flambeaux en vue d’un long voyage

Tu peux lors admirer le summum de mon art

De tanner oripeaux en un immense voilage

 

Le départ va sonner trois petits tours et un quart

Vois préparer les eaux insondable barrage

Miroir pour se mirer traversée de l’écart

Estampillés les sceaux de mon royal plumage

 

Je perce les flancs serrés d’un rideau de combats

Tréteaux blafards d’une scène où l’on vit l’ennemi

Coups en corps par milliers inlassables soldats

 

Vois le sort qui m’amène au pays du déni

Qui me fait retourner au ciel de mes abats

Où j’enfante Roi mécène Dieu des deux mondes béni

 

Lecture du poème:

karolbak pinterest com 34
Courtesy Karol Bak on pinterest.com

Je m’en vais – Miossec

Brest – Miossec

La Grande Marée – Miossec

 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s