Mets du corps dans mon zèle envolées en tirades

Mets du corps dans mon zèle envolées en tirades

(Poème écrit en Alexandrin sous forme de sonnet. Voir la traduction ici)

30 octobre 2016

zele-maxiscience-com
Courtesy maxiscience.com

 

De ces mémoires voilées de vieilles voilures festives

Colorant les yeux vides d’un arc en ciel carcan

Des oripeaux avides du retour d’un antan

Couleurs blêmes dévoilées rentrées intempestives

 

Verra-t-on revenir étendard blanc cassé

Serviteurs en mêlée en cohue générale

En des corps emmêlés vague de tête magistrale

Se relate avenir d’un terrain trépassé

 

Je vécus en oiseau quand un temps vit malheur

Quand les lacs dérobaient de son essence la Terre

Quand les bleus enrobaient faisceau qui déblatère

Centre d’heures en fuseau pour un monde dit meilleur

 

Equipe-moi de ces ailes mets la fin aux brimades

Mets du corps dans mon zèle envolées en tirades

 

Lecture du poème: 

Regrets – Mylène Farmer & Jean-Louis Murat

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s