Les mille mots des plaisirs à échanger en douce

Les mille mots des plaisirs à échanger en douce

(Poème écrit sous la forme de Sonnet Occitan en Alexandrin. Voir la traduction en anglais ici)

31 juillet 2016

holygrounds entrance com
Courtesy entrance.com

 

La substance de nos rêves est un glissement de soie

Irréelle résonance qu’amplifie mon regard

Nos réunions si brèves qu’en chagrin je me noie

De cette maigre pitance créant soif d’un buvard

 

Des nocturnes relèves je préserve l’émoi

De charnelle délivrance recueillie sur le tard

Aguerrie par les trêves la reine réclame son roi

Pour plus ample réjouissance vive lui prêter un fard

 

Les mille mots des plaisirs à échanger en douce

De ces fards inconnus je désigne un trousseau

Eventail de désirs suis-je brune suis-je rousse ?

 

De mes chairs parcourues résistance le fardeau

Les mille maux déplaisirs en recoins que je pousse

Comme une cruche éperdue va se perdre dans l’eau

 

Lecture du poème: 

Sans dire un mot – Emmanuel Moire

 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s