Spleen s’est absenté dans île aux oiseaux

Spleen s’est absenté dans île aux oiseaux

12 janvier 2016

spleen beautifulvista com

J’ai en mon cœur bleu un brin d’océan

Une vague de tumultes des oiseaux en cage

Des mémoires occultes qui effacent les pages

Voyez comme il pleut sur mes joues et flancs

 

Sombre et silencieux mon cœur dans ces rangs

Par l’esprit exulte bois d’autres cépages

Ame se catapulte au gré de l’orage

L’osé le scabreux feutrés vieux élans

 

J’ai le cœur si vieux des siècles ont passé

La mer s’est teintée des outre tombeaux

Les ans langoureux d’éclats effacés

 

Des bras éreintés étreignent les maux

Ebats amoureux de désirs lassés

Spleen s’est absenté dans île aux oiseaux

spleen moshlab com
Courtesy moshlab.com

 

La mémoire et la mer – Léo Ferré

La solitude – Léo Ferré

Les amants tristes – Léo Ferré

Avec le temps – Léo Ferré

Coupez donc le bois ramassez copeaux

Coupez donc le bois ramassez copeaux

6 janvier 2016

coupez deviantart com fae-san
Courtesy deviantart.com

Coupez donc le bois, ramassez copeaux

Nous ferons des nids, repaires aux oiseaux

Chantons avec eux, chant des élans morts

Un pas pour nous deux, un pas pour l’éclore

Violencelle en main j’étreindrai rideaux

 

Tu me rendras cœur, coupons aux ciseaux

Les vastes douleurs en faire oripeaux

Réduisons rancœur, le trépas des torts

Coupez donc le bois, ramassez copeaux

Nous ferons des nids, repaires aux oiseaux

Chantons avec eux, chant des élans morts

 

Le ruisseau se fend, au pied des roseaux

Côtoyer l’étang, eau des tourtereaux

Les mensonges médits, silence des sorts

Dérision oubli, jeu des métaphores

Les brûlures des anges, faits au chalumeau

 

Coupez donc le bois, ramassez copeaux

Nous ferons des nids, repaires aux oiseaux

Chantons avec eux, chant des élans morts

Un pas pour nous deux, un pas pour l’éclore

Violencelle en main j’étreindrai rideaux

 

coupez pinterest com
Courtesy pinterest.com

 

La version ancienne du Rondeau ci-dessus et la version moderne du Rondeau ci-dessous

Essai de mettre en musique le poème

 

Coupez donc

6 janvier 2016

coupez nur85 deviantart com
Courtesy nur85.deviantart.com

 

Coupez donc le bois, ramassez copeaux

Nous ferons des nids, repaires aux oiseaux

Chantons avec eux, chant des élans morts

Un pas pour nous deux, un pas pour l’éclore

Violencelle en main j’étreindrai rideaux

 

Tu me rendras cœur, coupons aux ciseaux

Les vastes douleurs en faire oripeaux

Réduisons rancœur, le trépas des torts

Coupez donc

 

Le ruisseau se fend, au pied des roseaux

Côtoyer l’étang, eau des tourtereaux

Les mensonges médits, silence des sorts

Dérision oubli, jeu des métaphores

Les brûlures des anges, faits au chalumeau

Coupez donc

coupez odysseasmiliosart deviantart com
Courtesy Odysseasmiliosart.deviantart.com

 

Beethoven’s silence – Ernesto Cortazar

J’aurais pour vous aimer su me déplaire

J’aurais pour vous aimer su me déplaire

2 janvier 2015

jaurais pinterest com 2
Courtesy pinterest.com

 

J’aurais pour vous aimer su me déplaire

Cœur pythie, substance révolutionnaire

Dame de pique, dame aux multiples ardeurs

La pluie et le vent résonneraient en chœur

Chants lisses, oiseaux lyre pour vous satisfaire

 

Revenez habiter demeure tertiaire

Pour vous des lunes je saurais me défaire

Sonnez le soleil qu’il brûle larmes en cœur

J’aurais pour vous aimer su me déplaire

Cœur pythie, substance révolutionnaire

Dame de pique, dame aux multiples ardeurs

 

Œil couvert, de mon cœur vous êtes corsaire

Rappelez du cygne le chant mortifère

Renonçant pour vous aux justes de valeur

J’érigerai en joies vives les grandes terreurs

De mes peines m’oindrai bonheur pour vous plaire

 

J’aurais pour vous aimer su me déplaire

Cœur pythie, substance révolutionnaire

Dame de pique, dame aux multiples ardeurs

La pluie et le vent résonneraient en chœur

Chants lisses, oiseaux lyre pour vous satisfaire

 

jaurais pinterest com 2
Courtesy pinterest.com

 

Ci-dessous la version moderne qui n’était plus amenée à être chantée

Below is the reduced modern version which no longer was meant to be sung

J’aurais pour vous

2 janvier 2015

jaurais nasvete com
Courtesy nasvete.com

 

J’aurais pour vous aimer su me déplaire

Cœur pythie, substance révolutionnaire

Dame de pique, dame aux multiples ardeurs

La pluie et le vent résonneraient en chœur

Chants lisses, oiseaux lyre pour vous satisfaire

 

Revenez habiter demeure tertiaire

Pour vous des lunes je saurais me défaire

Sonnez le soleil qu’il brûle larmes en cœur

J’aurais pour vous

 

Œil couvert, de mon cœur vous êtes corsaire

Rappelez du cygne le chant mortifère

Renonçant pour vous aux justes de valeur

J’érigerai en joies vives les grandes terreurs

De mes peines m’oindrai bonheur pour vous plaire

J’aurais pour vous

 

jaurais nasvete com
Courtesy nasvete.com

 

Asteria : Quant la doulce jouvencelle (medieval love songs)

Amours, venes mon cuer renconforter – (anon Oxford Can. Misc. 213)

Medieval Music “Vox Vulgaris – Cantiga 166”