J’ai mémoire d’une chanson fredonnée en histoire / I remember a song hummed low in history

J’ai mémoire d’une chanson fredonnée en histoire

(poème écrit sous forme de sonnet Shakespearien en vers Alexandrin, traduit en anglais ci-dessous ou ici)

10 décembre 2016

remember-youtube-com
Courtesy youtube.com

 

Au-delà de ces mots résonne pâle l’intention

De mesure démesure en vase clos d’atrophie

Taille à vif dans ces maux de douleur l’attention

En deçà de l’usure veine assure embolie

 

Reste-t-il dans ces prés des chevaux à nourrir ?

Les barrières ruminant tas de foin à cracher

Vouent au ciel les cyprès pris au fait à pourrir

Vois ces arbres nonchalants de hauteur s’arracher

 

Abrités dans sapin oiseaux tardent à mourir

Justes cieux balayant horizons intrépides

Senteurs froides d’un matin lèvres gercées s’ouvrir

Un chemin déblayant des non-dits insipides

 

J’ai mémoire d’une chanson fredonnée en histoire

D’émérite de pardon filant droit en déboire

 

Lecture du poème: 

remember-cinemag-gr
Courtesy cinemag.gr

 

I remember a song hummed low in history

(Poem originally written in Shakespearian sonnet in Alexandrin, translated into English. See original above or here)

10 December 2016

remember-pinterest-com-2

 

Way beyond these words pale intention resonates

Out of measure in a closed cup of atrophy

Cutting sharp in these woes attention to the pain

Well below the wearing vein ensures embolism

 

Are there in these meadows any horses to feed?

Barriers ruminate a stack of hay to spit

Vow to skies cypresses found guilty of rotting

See these nonchalant trees from the heights tear away

 

Sheltered in the fir tree birds keep delaying Death

Righteous skies sweeping intrepid horizons

Cold scents of a morning the chapped lips opening

For clearing a pathway of the tasteless unsaid

 

I remember a song hummed low in history

Emeritus pardon spinning straight in trouble

 

Reading of the poem: 

remember-sky-com
Courtesy sky.com

Ostanus – 312

 

Keys of the Kingdoms / La clé des Royaumes

Keys of the Kingdoms

(Shadorma loosely translated into a French shadorma below or here)

19 August 2016

magnets pinterest com 4
Courtesy pinterest.com

 

How softly

Eternity speaks

Enticing

Contriving

The Angel lost in diving

Into oblivion

 

Wither me

Palaces of sighs

Purple skies

Steep pleasures

The master of all leisure’s

Yesterday’s servant

 

Entrust me

Keys of the Kingdoms

A thatch roof

Floor fireproof

Fallen Angel resumes flight

Earth rotation light

 

Reading of the poem: 

magnets pinterest com 5
Courtesy pinterest.com

La clé des Royaumes

(Traduction en forme Shadorma d’un Shadorma en anglais. Voir l’original ci-dessus ou ici)

19 août 2016

 

Qu’elle est douce

L’Eternité parle

Cajolerie

Exquise force

Le saut de l’ange en divorce

Avec l’éternel

 

Etiole-moi

Palais de soupirs

En cieux pourpres

De plaisirs

Le maître de tous les loisirs

Mon serf anobli

 

Accorde-moi

La clé des Royaumes

Toit de chaume

N’embrase sol

L’ange déchu reprend l’envol

Terre en rotation

 

Lecture du poème: 

magnets pinterest com 3
Courtesy pinterest.com

Tumi Bhaja re mana – Manish Vyas

 

Vois peuplé hors des normes par esprit Jéricho

Vois peuplé hors des normes par esprit Jéricho

10 novembre 2015

oiseaulyre alberoz-overblog com
Courtesy alberoz-overblog com

.

De ces étés pourpres il restait la chaleur

D’un relent de l’encens anis camphre et myrrhe

Pour augmenter l’essence d’un visage de pâleur

Tandis que le cœur meurt d’un passé qu’on admire

.

oiseaulyre spectable com
Courtesy spectable.com

.

Il volait dans la foule un semblant de clameur

Voltige des ailés fut porté par leur désir

Au royaume des cieux bleus où le sang d’air se meurt

Mains glacées d’en dedans ne savent nuées saisir

.

oiseaulyre w12 fr (2)
Courtesy w12.fr

.

La soif saisit gorge enroulée dans de l’écho

Evidée de sens dans flou miroitement se lire

Retrouver dans ses sons renouveau des splendeurs

.

oiseaulyre spectable com flipped
Courtesy spectable.com

.

Vois peuplé hors des normes par esprit Jéricho

Son des trompettes, du clairon, chant de l’oiseau lyre

Fracas de perte, réveil, dans des croix de raideurs

.

oiseaulyre alberoz-overblog com flipped
Courtesy alberoz-overblog.com

Vangelis – Rachel’s Song

Vangelis – Memories of Green

Vangelis – Conquest of Paradise

Le silence contre ton, contretemps point hausser

Le silence contre ton, contretemps point hausser

5 novembre 2015

silence goodfon com silent-moment-devushka-kamen

.

A l’échelle d’Univers je plaçai lors mes normes

Il n’est point de l’ombrage en esprit démuni

Bois d’ébène, bois de pin, merisier, loupe d’orme

L’étendue de ce feu point par eux ne finit

.

silence royalwalls com

.

Le silence comme un carcan épousa mes formes

Dans une prairie de vert sous un ciel infini

Et les prés comme les cieux ont voulu que je dorme

Pour que le songe me visite en catimini

.

silence chickensmoothie com -Favim_com-365550

.

Puisse le pâtre d’élévation de mots se gausser

Je n’ai de mots que le simple par mon cœur offrir

De destin dans les cieux œil ne voit si funeste

.

silence abstract desktopnexus com

.

Le silence contre ton, contretemps point hausser

Si ton cœur de mon cœur un jour veut s’enquérir

Que le deuil de son être il épouse donc si leste

.

silence junesilny com

Alessandra Celletti plays Gurdjieff

Metamorphosis – Alessandra Celletti

Crazy Girl Blue – Alessandra Celletti

Gurdjieff And De Hartmann – Songs of Sayyids and Dervishes