Coupez donc le bois ramassez copeaux

Coupez donc le bois ramassez copeaux

6 janvier 2016

coupez deviantart com fae-san
Courtesy deviantart.com

Coupez donc le bois, ramassez copeaux

Nous ferons des nids, repaires aux oiseaux

Chantons avec eux, chant des élans morts

Un pas pour nous deux, un pas pour l’éclore

Violencelle en main j’étreindrai rideaux

 

Tu me rendras cœur, coupons aux ciseaux

Les vastes douleurs en faire oripeaux

Réduisons rancœur, le trépas des torts

Coupez donc le bois, ramassez copeaux

Nous ferons des nids, repaires aux oiseaux

Chantons avec eux, chant des élans morts

 

Le ruisseau se fend, au pied des roseaux

Côtoyer l’étang, eau des tourtereaux

Les mensonges médits, silence des sorts

Dérision oubli, jeu des métaphores

Les brûlures des anges, faits au chalumeau

 

Coupez donc le bois, ramassez copeaux

Nous ferons des nids, repaires aux oiseaux

Chantons avec eux, chant des élans morts

Un pas pour nous deux, un pas pour l’éclore

Violencelle en main j’étreindrai rideaux

 

coupez pinterest com
Courtesy pinterest.com

 

La version ancienne du Rondeau ci-dessus et la version moderne du Rondeau ci-dessous

Essai de mettre en musique le poème

 

Coupez donc

6 janvier 2016

coupez nur85 deviantart com
Courtesy nur85.deviantart.com

 

Coupez donc le bois, ramassez copeaux

Nous ferons des nids, repaires aux oiseaux

Chantons avec eux, chant des élans morts

Un pas pour nous deux, un pas pour l’éclore

Violencelle en main j’étreindrai rideaux

 

Tu me rendras cœur, coupons aux ciseaux

Les vastes douleurs en faire oripeaux

Réduisons rancœur, le trépas des torts

Coupez donc

 

Le ruisseau se fend, au pied des roseaux

Côtoyer l’étang, eau des tourtereaux

Les mensonges médits, silence des sorts

Dérision oubli, jeu des métaphores

Les brûlures des anges, faits au chalumeau

Coupez donc

coupez odysseasmiliosart deviantart com
Courtesy Odysseasmiliosart.deviantart.com

 

Beethoven’s silence – Ernesto Cortazar