Côte à côte

Côte à côte

19 juillet 2011

Si ma mère me fit naître noir

Et toi blanc de peau est né

Cela te donne-t-il tout espoir

Et me voit ainsi condamné ?

Si ma mère en ta France

A servi ta mère en fidèle

Cela fait-il que ma pitance

Soit réduite aux ruelles ?

Si un jour sur les bancs

De la même école que toi

Je m’assieds au même rang

Voudrais-tu qu’on se côtoie ?

Si des années à me battre

Font de moi ton pareil

M’enverras-tu combattre

Pour veiller ton sommeil ?

Si plus tard ta frêle sœur

M’accorde son doux soupir

Pour cet instant de bonheur

Serais-je venin ou élixir ?

Si en vieillard je venais

Rédiger une nouvelle loi

Voudrais-tu patrie changée

Par ma volonté et ma foi ?

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s