Amour hérésie a souffle pleurésie

Amour hérésie a souffle pleurésie

6 juillet 2011

Pas à pas, elle s’éloigne, démarche lenteur

Et tandis qu’il la hissait poésie

En étendard répandant mille senteurs

Elle, amère, l’enduisait hérésie

Et tandis qu’il la hissait poésie

Pris d’émotion d’une soudaine hauteur

Elle, amère, l’enduisait hérésie

A l’âme insatisfaite tout est menteur

Pris d’émotion d’une soudaine hauteur

En vagues d’affect, il s’étale frénésie

A l’âme insatisfaite tout est menteur

Ni houle ni sel ne font qu’elle s’extasie

En vagues d’affect, il s’étale frénésie

Tantôt douleur vive, tantôt prime sauteur

Ni houle ni sel ne font qu’elle s’extasie

Souffle au cœur, spleen en Mérimée conteur

Tantôt douleur vive, tantôt prime sauteur

Torrent coulant d’orifice atrésie

Souffle au cœur, spleen en Mérimée conteur

N’a mémoire qu’amour, de monde amnésie

Torrent coulant d’orifice atrésie

Sédiment sentiment, être décanteur

N’a mémoire qu’amour, de monde amnésie

Perte de l’un, perte de tout, unique compteur

Sédiment sentiment, être décanteur

Souffle vital glissant en branche pleurésie

Perte de l’un, perte de tout, unique compteur

L’amour en seule voile diaphane esthésie

Souffle vital glissant en branche pleurésie

Cœur de lune flottant en apesanteur

L’amour en seule voile diaphane esthésie

Du sort d’Eve et d’Adam annonciateur

Cœur de lune flottant en apesanteur

Pour un cœur meurtri douce analgésie

Du sort d’Eve et d’Adam annonciateur

Ne rencontre d’oreille qu’agénésie

Pour un cœur meurtri douce analgésie

Un chant de sirène, chant évocateur

Ne rencontre d’oreille qu’agénésie

Pas à pas, elle s’éloigne, démarche lenteur