Il était en moi une rumeur

Il était en moi une rumeur
19 juin 2011

Il était en moi une rumeur

Faite de soie et de rêverie

Il était en moi une clameur

D’éclats de rires de joie de vie

Faite de soie et de rêverie

La vie s’élançait en vigueur

D’éclats de rires, de joie de vie

D’hier je ne compte plus malheur

La vie s’élançait en vigueur

D’un torrent d’une force inouïe

D’hier je ne compte plus malheur

En moi subsiste mélancolie

D’un torrent d’une force inouïe

S’échappe une phrase d’une blanche pâleur

En moi subsiste mélancolie

Du temps d’antan gorgé saveur

S’échappe une phrase d’une blanche pâleur

D’une zébrure rouge d’âme étourdie

Du temps d’antan gorgé saveur

Subsistent seulement bribes que j’oublie

D’une zébrure rouge d’âme étourdie

D’un flot de mots contre l’erreur

Subsistent seulement bribes que j’oublie

Il n’est qu’oubli contre l’horreur

D’un flot de mots contre l’erreur

S’éclaire enfin nuit infinie

Il n’est qu’oubli contre l’horreur

Il n’est que paix pour âme meurtrie

S’éclaire enfin nuit infinie

D’une naissance fait nouvelle lueur

Il n’est que paix pour âme meurtrie

Un cœur en paix retrouve bonheur

D’une naissance faite nouvelle lueur

La vie s’engouffre en âme guérie

Un cœur en paix retrouve bonheur

Souffle tremblant fait voix bénie

La vie s’engouffre en âme guérie

La pluie battante éveille mon cœur

Souffle tremblant fait voix bénie

Il était en moi une rumeur

 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s