Par loi pare foi

17 mars 2011

Par loi pare foi

 

 ◊

Par la nuit qui m’espère

Par la lune là qui m’éclaire

Par le sang qui m’est cher

Par les flux de mots d’hier

Par la mort de ma chair

Par le noir de la chaire

J’effrite mes os clairs

◊ 

Par l’odeur de la fève

Par le cœur qui me crève

Par la fuite de toute trêve

Par la douleur vive, brève

Par la fin de tout rêve

J’étripe ma sève

◊ 

Par le son de ces voix

Par la chaîne en courroie

Par l’obscur de ma voie

Par clôture de parois

J’ai cris parfois

◊ 

Par le glas qui me tinte

Par la peau qui me suinte

Par lumière éteinte

J’écris teinte

◊ 

Par l’hier qui pâlit

Par le glas du non dit

J’édite et dédie

 ◊

Par loi en foie

J’essuie moi

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s