Souffrir y est marin

26 février 2011

Souffrir y est marin

 

Le temps d’une belle qui captive

D’un regard splendeur aventure

Transformée de quête d’un azur

Jouait d’en ta main nue et lascive

◊ 

Le temps d’un bateau à la dérive

Qui d’embrouille amis trop épure

Pour que rien que le cœur ne dure

Honni soit qui mal aimant l’écrive

◊ 

Marin n’as-tu vécu le temps beau

Pourquoi pleures-tu là le tombeau

Vol nuptial coupé dans plein essor

D’enfant de Neptune peint chagrin

Grande prenant pas sur petite mort

Cœur changeant y est souffrir marin

Pas Lolita

25 février 2011

Pas Lolita

 

Elle avance un pied déchaussé

Sous une voûte de ciel délabré

Marches d’autrefois un escalier

En ruines d’un temps trépassé

◊ 

Un pas en pieds joints incertain

Monde pesant sous bras un frein

Lolita triste d’entre deux destins

Mur écroulant en chaux chagrin

◊ 

Avancer est descente en enfer

Remonter à reculons l’enferre

Qui pourrait d’acquis se défaire

Et s’élever vers cieux soufferts ?

◊ 

Elle avance d’un cœur délabré

Sous une voûte de ciel trépassé

En marche une vie déchaussée

En autrefois d’un escalier ruinée

◊ 

Un pas en monde pesant incertain

Sauter à pieds joints sans un frein

Lolita triste écroulant d’en destin

Mur sous bras tanne peau chagrin

◊ 

Avancer lente à reculons l’enferre

Remonter est descente en enfer

Qui pourrait s’élever se défaire

Et vers cieux d’acquis se refaire ?

 ◊